Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 21:03

Ce stage était très attendu tant le précédent a ouvert des portes et a permis une vision très synthétique du diagnostic.

De nombreuses questions ont permis d' approfondir, de pratiquer et de réfléchir encore  au concept diagnostic et à la description de certains outils de traitement spécifiques (lien entre motif et posture, l'outil intraosseux, approche de la hanche par l'outil viscéral...).

 

P1020914P1020918

P1020912P1020923

 

 

Nous avons ensuite abordé l 'intérêt et la nécessité d'utiliser les bons outils, de connaître les bons moments pour utiliser chacun d'entre eux et les zones à choisir et à laisser par rapport au motif.

Cette approche thérapeutique donne un rythme indispensable à la qualité et à la réussite du traitement.

Ceci a été mis en application en live sur un des meilleurs athlètes du moment sur qui un traitement a été fait, décrit, expliqué en vue d'une compétition à venir (et qu'il a gagnée!).


La grossesse et la pédiatrie.

Une synthèse sur les objectifs en cabinet, les indications, les contre indications et les outils à privilégier a précédé les 6 cas cliniques sur lesquels les techniques de tests et des nouveaux traitements ont été expliqués et démontrés.

Il a été mis en évidence la nécessité de l'efficacité par un bon diagnostic et un traitement des causes profondes par des techniques et positions de travail particulières sur des enfants entre 9 et 1 mois.

P1020973P1020173

P1020944P1020929P1020963P1020925

En effet, le temps joue contre ces sujets et imprime les dysfonctions qui seront de  plus en plus dures à lever.

Chaque ostéopathe a pu tester, comprendre, comparer les schémas, dysfonctions de ces sujets. 

L'approche a été considérablement améliorée et a apporté de nombreuses solutions aux difficultés rencontrées dans les cabinets.

Il est prévu une autre journée pour synthétiser toutes les techniques en pédiatrie.



 


Partager cet article

Repost0

commentaires

julien 02/06/2010 00:23


reprise très copieuse du taf hier après 5 semaines et 1/2 d'arret...Je vais essayé de combler une partie du retard que j'ai pris à cause de mon amour pour le ballon ovale. je suis reparti avec la
meme chose en tete qu'avant mon petit incident, la notion de rythme
dans la séance pour trouver vraiment le "bon moment" et surtout le temps dont je dispose pour m'attaquer au bon endroit.
lors de la 15aine qui a suivie le stage, je me suis rendu compte qu'auparavant j'allais trop vite ou trop tard sur le bon endroit (bras de fer fantastiques !!!). La parade que j'ai trouvée,
retester très souvent ce que je pense être le bon endroit. Je n'ai jamais fait autant de va et vient, et au final je perd beaucoup moins de temps que je ne l'aurais imaginé.


alain bensoussan 02/06/2010 12:47



le geste approprié est celui qui vient à point grace à un bon diagnostic et une écoute permanente; le mauvais geste ou non approprié se repète, se multiplie, est peu efficace, fatigue
le patient pour rien.



Emmanuelli Gérald 26/05/2010 16:40


Coucou!!

J'aime bien ce test de respiration moi aussi, même si parfois à la fin je me demande si j'ai pas l'impression que ça bouge meiux alors que non en fait...Petit lumbago aigu hier au cabinet, avec une
ENORME contracture musculaire à gauche, j'ai l'impression d'avoir fait du bon boulot(psoas, sacrum, mésentère, carré des lombes,"enregistrer sous :) ), en la remettant debout , c'était pire que
lorsqu'elle est arrivait, avec l'impression qu'elle avait une ENORME scoliose après le TRT!!et donc ça m'a travaillé et je me suis remis en question en me disant que j'avais peut-être pas utilisé
le bon outil?trop perfectionniste?manque de confiance?un peu de tout ça je crois. J'ai du mal à être satisfait de mes traitements en ce moment, le plus important c'est les patients tu me
diras!!
Vivement le 11 juin...
Bises

P.S:Peut-il y avoir un lien entre tibia en intra-osseux et l'ethmoïde?


alain bensoussan 02/06/2010 12:48



N oublies pas, le bon endroit n'est pas celui en conflit...



elsa.pradelles 19/05/2010 15:34


bonjour alain j ai encore bcp de difficultes a utiliser le test debout et a recueillir toutes les informations le travail intra osseux marche bien
l utilisation de la respiration et l observation sont bien utiles pour affiner les tests bise


alain bensoussan 19/05/2010 15:43



tu dois concevoir le test debout avec 2 objectifs à faire séparés: celui d'induire de la mobilité d'en haut jusqu'en bas pour la quantifier et déceler un étage et celui de ressentir et de lire
les grippages, tensions, perturbations en 3D. ne les fait pas dans le meme test mais l'un apres l autre; tu me diras...



martinez jacques 18/05/2010 09:25


Bonjourà tous!

En effet je suis d'accord nous avons vecu un stage très complet très formateur.Très impressionné par les differents traitements vécus en direct; démonstration directe de la justesse du diagnostic
osteopathique, de la localisation des techniques, de leur choix, de la façon dont elles sont amenées aussi bien au niveau du "moment" que de la technique elle meme.
Les résultats restent toujours visibles dans le changement de la posture du patient comme dans la micrimobilité!Une belle leçon!!!J'aimerais bienfaire pareil!! Mais il me reste à faire de gros
progrés sur l'exploitation de la respiration!! Ca m'enerve!!!Le reste ça vient....
Les bébés: l'approche devient plus claire;une question bete:
l'enroulement est il toujours systématiquement à travailler pour avoir un bon résultatet ce quel que soit le motif de consultation (si la posture en extension est bien présente)? N'est il pas
dangereux car il me semble qu'à la fin de cette technique le bébé est à la limite du malaise?Bref j'ai essayé sur un enfantde 2 mois présentant un torticoli congénital déja travaillé par un autre
osteo;
je ne suis pas allé juqu'à la limitedes possibilités du bébé; il restait donc une grosse dysfonction en side bending d'une vertebre cervicale;l'enroulement mené jusqu'au bout aurait il pu tout
corrigé?Est ce le remede miracle ou simplement une approche obligatoire permettant la bonne ralisation des autres techniques de correction?

bises osteo


alain bensoussan 19/05/2010 14:52



Merci Jak pour ces impressions. Tu dois systématiquement tester la flexion et ne la traiter que si tu la sens perturbée.N'oublie pas que c'est le bébé qui le fait à son rythme et que toi tu
guides. Essaie de bien finir jusqu'en c0c1...Cette approche est trés souvent indispensable et suffisante pour lever efficacement les blocages ou tensions, quelquefois, n'hesites pas à integrer
des techniques spécifiques locales. Bon courage!



Emmanuelli Gérald 17/05/2010 20:36


Je me languis la mise au point sur la caféine et autres substances exitantes!!
Pour en revenir à nos perceptions, je n'ai pas eu la chance de travailler sur des bébés depuis le dernier stage, à mon grand désespoir même si je pense qu'il aurait été difficile de reproduire ce
que l'on a vu et appris sur les nourrisons tellement l'approche est délicate mais j'ai hâte quand même!!

J'ai eu plusieurs ados et mon approche a été différente, une patitente de 10 ans que sa maman m'ammène car elle ne peu plus poser le pied droit par terre depuis 3 semaines sans trauma ni
précédents, elle se plaint de "genre de décharges électrique" dans le talon, RAS au test neuro, en fouillant un peu j'apprends qu'elle a une soeur de 14 ans, handicapé, en institut spécialisé et je
me disais qu'il y avait peut-être un problème de "reconnaissance", besoin d'attenttion...Dans mes tests rien de mécanique, même si le pied était très douloureux, je trouve un tibia en intra-osseux
et un gros blocage cranien à gauche (frontal, OM,...)en le travaillant, la douleur s'intensifie, en relâchant, elle diminue, très bizarre comme sensation!!
Je fais ce que je peux, j'ai pas de sensation incroyable, un peu déçu même, mais je relâche bien le tibia grâce aux techniques vues pdt le stage,je ne sentais rien d'autre, au "scanne" je n'avais
rien senti de fantastique!!
Au final, sa maman m'appelle 2 jours après pour me dire que ça va beaucoup mieux, qu'elle n'a plus mal, 5j après elle reprenait les cours de sport à l'école!!!
DONC je ne comprends pas car même si j'ai fait ce que j'ai ressenti et trouvé, je ne me suis pas senti vraiment à la hauteur, mais ça arrive de temps en temps je crois, quand tu te sens pas bon: ça
marche, et qd tu crois avoir fait le traitement de ta vie:c'est pire!!
Tout ça pour dire que s'en faire vraiment exprès j'ai peut-être utilisé le bon outil au bon endroit et au bon moment, mais cela reste flou pour moi encore, l'horloge du patient n'est pas toujours
perceptible pour moi, et il y a des jours où j'ai du mal à bien scanner mon patient, où je ressens mal ce que leurs corps me dit, concentration?
Besoin de vos lumières les amis!!

Bises ostéopathiques comme on dit :)


alain bensoussan 19/05/2010 14:55



Salut GéGé et merci pour ton honneteté. N'oublie pas en début de séance de prendre du temps pour faire le tour et de lire...Dans ce cas, je pense que le blocage intraosseux etait primaire comme
cela arrive parfois, donc bravo!



Présentation

  • : Le blog de la formation AVANCE
  • : Destiné aux ostéopathes professionnels qui veulent progresser dans de nombreux domaines avec une formule de tutorat et l'aide permanente d'un ostéopathe formateur d'expérience et d'une équipe pluri disciplinaire
  • Contact

Profil

  • alain bensoussan
  • DO en 1996, master 1 en sciences humaines,maitrise en ingéniérie de la formation,activité libérale à plein temps depuis 1996, enseignant en ostéopathie depuis 1998, ex vice-président du ROF,membre de la commission PACA d'agrément des ostéopa
  • DO en 1996, master 1 en sciences humaines,maitrise en ingéniérie de la formation,activité libérale à plein temps depuis 1996, enseignant en ostéopathie depuis 1998, ex vice-président du ROF,membre de la commission PACA d'agrément des ostéopa

Bienvenue...

...sur le site de la formation AVANCE,

 

unique en son genre par son apprentissage en tutorat, directement sur des patients.

A Marseille, vous bénéficierez d'un apprentissage individuel, un suivi en dehors des stages, des thèmes propres à la formation comme la lecture diagnostic du corps de vos patients en début de séance afin de tout de suite comprendre la cause du motif, thème qui a fait la renommée de la formation et  exposé par Alain Bensoussan en post grad dans différentes écoles en France.

Cette approche est unique en son genre et fait l'unanimité de tous ceux qui y ont gouté.


 



Par
tager notre passion, notre expérience, nos recherches dans le seul but de progresser encore. 



Alain Bensoussan



Recherche