Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 11:33
Le 8 et 9 Janvier a eu lieu le premier stage pour le groupe 2010.

L'un des principes de la formation AVANCE est la spécificité et l'adaptation au manque, besoin, attente de chaque ostéopathe.
En plus de l'enseignement prévu, j'ai pu évaluer chaque membre du groupe pour mieux faire passer le contenu pédagogique ensuite.
 
Le programme de ces journées portait sur:
la construction de la séance, la constitution d'un vrai pilier de la cause du motif lors du diagnostic.
Le deuxième jour une re visite de tous les outils de traitement.

L'acquisition d'un diagnostic sur et rapide permet d'établir un plan de traitement trés orienté et d'éviter de toucher à des zones qui ne sont pas directement impliquées dans le schéma lésionnel. 
  La phase d'observation et de recherche "des fils" peut être aussi dite phase de visualisation et de recherche de différents vécus, contraintes.
Cette recherche, ce moment supplémentaire consacré à cela permet de fixer une ligne une direction, un comparatif et d'éviter de travailler des relais comme le bassin (je fais référence à l'enquête).
C'est ce moment qui définit le fameux axe de traitement. 
Ne pas mélanger tous les outils dans la séance, ne pas sur utiliser un outil et écouter les portes qui s'ouvrent. Je pense au bassin qui avait fait l'objet d'une enquète sur un article de ce site et qui se traite de moins en moins au fur et à mesure que l'on comprend qu'il n'est le plus souvent qu'un relai.  
Ces thèmes ont été entrecoupés de bilans, consultations avec de vrais cas cliniques où tout le groupe a pu voir, sentir, matérialiser les aspects évoqués ainsi qu'une démarche diagnostique et un plan de traitement en direct. 

J'ai pu communiquer clairement et faire prendre conscience de la nécessaire qualité du diagnostic grâce à l'écoute et au dynamisme de ce groupe.
P1020951

Le prochain stage a lieu en avril. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

MARTINEZ 08/03/2010 20:09


Ce premier stage a été riche en enseignement; il m'a permis de voir que je surtraitais mes patients( surtout par peur d'oublier quelque chose!); cequi prend beaucoup d'énergie et de temps.Il m'a
donner les outils pour comprendre l'ensemble du fonctionnement du patient et ainsi d'etre plus apte à trouver le dysfonctionnement à traiter en rapport avec le symptome.J'ai beaucoup apprécié
l'implication d'Alain qui sans lacher le fil conducteur du stage a su prendre du temps avec chacun des stagiaires en fonction de leurs difficultés personnelles.


Ecole ostéopathie 04/02/2010 23:10


Au vu des excellents retours, prévoyez-vous de renouveler l'expérience d'un tel stage ?


alain bensoussan 05/02/2010 10:00


merci de votre intéret,
 bien sur! c'est prévu en septembre 2010 les inscriptions ont commencé.


julien 02/02/2010 00:21


"le fil, LE fil, LE FIL !!!", c'est bien, mais quand tu ne fais pas de noeuds c'est mieux !!! blagues à part, ce concept de trouver le bon fil oblige a plus de cohérence dans le traitement et donc
dans l'analyse du patient.
Je n'ai jamais fais aussi peu de corrections du bassin ce mois-ci (60% de mes patients, grand grand max).
En 3 semaines j'ai fait 3 fois plus de viscéral que d'habitude (notamment en fascia),quelque soit le type de patient...
P.S : jai souvent les neurones qui fument entre chaque patient !!!


Boina Mzé 31/01/2010 09:39


depuis le stage de janvier j'ai souvent l'impression que alain est assis à côté de moi avec son petit sourir et qu'il me dit: "cherche le fil!"
la première sensation que j'ai eu en mettant en pratique cette exigence de clarté diagnostique, c que les consultations devenaient une expérience humaine plus intense. en me forçant à suivre un
chemin prédéterminé au cours de la séance, j'ai trouvé du confort car je ne suis plus inquiet de ne pas en faire suffisamment. mes séances ont tendances à se raccourcir dans le temps, ce qui est
bien car j'avais tendance à dépasser facilement les 60 min de consultation. j'observe quotidiennement les respiration, les postures, j'écoute le sommet des crânes... mais je ressent encore des
difficulté pour différencier, fils les uns de autres. de même, je peine à distinguer l'épaisseur du fil et je pense que j'ai tendance à ratisser des dysfonctions trop largement autour.
j'aimerai qu'au prochain stage alain nous enseigne des techniques de diagnostic d'exclusion pour que je puisse être sûr qu'une dysfonction appartient ou non à un fil donné.
à bientôt

PS petit clip sympa sur le café!
http://www.youtube.com/watch?v=UGtKGX8B9hU


alain bensoussan 08/02/2010 13:48


Salut, je suis content que tu progresses sur ton approche diagnostic. N'oublie pas,ne cherche pas les  dysfonctions mais les fils à travers les tests que je t'ai montré. Continue...


leher 27/01/2010 18:24


le concept de maillage a changé ma vision du tissu facial!!
l'elaboration d'un diagnostique de façon rapide est une vrai revolution pour moi même si l'utilisation de ces outils demande du travail car la perception visuelle n'est pas une chose facile.
la venue de patients lors du stage est extremement enrichissant et nous permet de ne pas rester dans le theorique mais de vivre directement l'enseignement.
merci et à très vite


Présentation

  • : Le blog de la formation AVANCE
  • : Destiné aux ostéopathes professionnels qui veulent progresser dans de nombreux domaines avec une formule de tutorat et l'aide permanente d'un ostéopathe formateur d'expérience et d'une équipe pluri disciplinaire
  • Contact

Profil

  • alain bensoussan
  • DO en 1996, master 1 en sciences humaines,maitrise en ingéniérie de la formation,activité libérale à plein temps depuis 1996, enseignant en ostéopathie depuis 1998, ex vice-président du ROF,membre de la commission PACA d'agrément des ostéopa
  • DO en 1996, master 1 en sciences humaines,maitrise en ingéniérie de la formation,activité libérale à plein temps depuis 1996, enseignant en ostéopathie depuis 1998, ex vice-président du ROF,membre de la commission PACA d'agrément des ostéopa

Bienvenue...

...sur le site de la formation AVANCE,

 

unique en son genre par son apprentissage en tutorat, directement sur des patients.

A Marseille, vous bénéficierez d'un apprentissage individuel, un suivi en dehors des stages, des thèmes propres à la formation comme la lecture diagnostic du corps de vos patients en début de séance afin de tout de suite comprendre la cause du motif, thème qui a fait la renommée de la formation et  exposé par Alain Bensoussan en post grad dans différentes écoles en France.

Cette approche est unique en son genre et fait l'unanimité de tous ceux qui y ont gouté.


 



Par
tager notre passion, notre expérience, nos recherches dans le seul but de progresser encore. 



Alain Bensoussan



Recherche