Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 12:50

Dès le début de la formation, j'ai mis en avant l'intérêt de savoir lire un patient pour interpréter les influences, les adaptations, les contraintes qu'il gère plus ou moins bien.

La nécessité de mieux connaître 2 approches à savoir l'orthodontie et les orthèses plantaires est évidente.

Tout d'abord savoir comment, sur quelles structures et avec quelles techniques ils travaillent et aussi comprendre les adaptations du corps à ces influences.

Nos consultations ne sont pas valables si elles ne tiennent pas compte d'un appareillage quel qu'il soit.

Alain POUSSOU, podologue, est intervenu et a tenu un discours incroyablement global. Il a montré la nécessité et la difficulté pour un podologue de tenir compte des adaptations du corps, de corriger une partie de l'architecture sans influencer une autre, deP1030793

 

travailler en fait dans la globalité.P1030798

Il nous a montré les différents types de corrections possibles pour que l'on puisse les reconnaître et en tenir compte.P1030797

J'ai donné une procédure dans nos consultations pour vérifier le bien fondé ou la juste correction des semelles; l'ostéopathe doit savoir si la correction est appropriée ou pas.

Procédure qui a été appliquée sur cas cliniques pour montrer l'influence sur tout le corps de l'orthèse plantaire.

 


 

P1030838Nous avons eu la chance d'avoir un autre intervenant de qualité. David Couchat, orthodontiste, a repris et décrit les différentes dysfonctions maxillaires et expliqué les moyens de les corriger.

P1030840

Nos questions sur les origines de certaines malpositions ont donné une réponse claire de sa part; si tous les bébés avaient la chance de se faire -correctement- traiter en ostéopathie à leur plus jeune age, probablement que beaucoup de corrections orthodontiques ne seraient plus nécessaires plus tard.P1030844

 

 

 

 

 


P1030816Nous avons ensuite retravaillé le thème du diagnostic que nous avions vu au premier stage. Ce diagnostic global permet une lecture rapide complète du vécu, de l'état présent et du devenir du patient.P1030829P1030819

Le groupe avait mûri cette approche et nous avons pu l'affiner avec des cas cliniques.


 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Emmanuelli 14/10/2010 09:04


Bonjour à tous,

Avant dernier stage, de qualité à nouveau, avec cette approche en posturo, mais surtout les répercussions des semelles et cette notion de globalité employée par le podologue lui même!! Très
intéressant d'avoir l'oeil d'un expert qui nous permet désormais avec l'approche d'Alain de savoir si les semelles sont bonnes ou pas, correctrises ou dévastatrices...
Le stage s'est poursuivi sur cette approche orthodontique, par un expert en la matière, qui m'a permis d'enlever certaines idées reçues sur ce thème et qui me permet de voir la complémentarité
pluridisciplinaire qu'il existe et d'aborder la patient avec plus de recul et donc la possibilité de lire le corps différemment, il reste désormais à bien intégrer le tout!!
J'ai envie de dire qu'il faut que ma mayonnaise prenne (pas très diététique tout ça!!!!)

Il reste donc pas mal de zones d'ombre dans mon diagnostic et la couleur de mes fils, mais je crois que petit à petit je devrais réussir à être plus efficase, mais laissons faire le temps!!!

En route pour le dernier stage et en attendant j'essaie d'AVANCER!!!!!!


Présentation

  • : Le blog de la formation AVANCE
  • : Destiné aux ostéopathes professionnels qui veulent progresser dans de nombreux domaines avec une formule de tutorat et l'aide permanente d'un ostéopathe formateur d'expérience et d'une équipe pluri disciplinaire
  • Contact

Profil

  • alain bensoussan
  • DO en 1996, master 1 en sciences humaines,maitrise en ingéniérie de la formation,activité libérale à plein temps depuis 1996, enseignant en ostéopathie depuis 1998, ex vice-président du ROF,membre de la commission PACA d'agrément des ostéopa
  • DO en 1996, master 1 en sciences humaines,maitrise en ingéniérie de la formation,activité libérale à plein temps depuis 1996, enseignant en ostéopathie depuis 1998, ex vice-président du ROF,membre de la commission PACA d'agrément des ostéopa

Bienvenue...

...sur le site de la formation AVANCE,

 

unique en son genre par son apprentissage en tutorat, directement sur des patients.

A Marseille, vous bénéficierez d'un apprentissage individuel, un suivi en dehors des stages, des thèmes propres à la formation comme la lecture diagnostic du corps de vos patients en début de séance afin de tout de suite comprendre la cause du motif, thème qui a fait la renommée de la formation et  exposé par Alain Bensoussan en post grad dans différentes écoles en France.

Cette approche est unique en son genre et fait l'unanimité de tous ceux qui y ont gouté.


 



Par
tager notre passion, notre expérience, nos recherches dans le seul but de progresser encore. 



Alain Bensoussan



Recherche